Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 10:25

Date repoussée au jeudi 13 juillet à 17h 30, a propos de l'état d'urgence, des 2 projets de loi du gouvernement Macron, l'un pour sa reconduction pour la 6e fois, l'autre pour sa transcription dans le droit commun. Olivier Falorni, député de La Rochelle, recevra une délégation (LDH avec la Libre Pensée, le Mouvement de la Paix, Amnesty International, ...)  à sa permanence parlementaire LE JEUDI 13 JUILLET à 17h 30 et non comme initialement annoncé ce jeudi 6 juillet à 18h à La Rochelle. Nous souhaitons savoir sa position comme député appelé à voter ou pas les 2 projets de loi. Venez nous accompagner.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Message de soutien

              de la Ligue des droits de l’Homme rochelaise aux structures culturelles

 

Dans Politis du 21 juin est paru un appel  intitulé « La France en état d’urgence culturelle » qui appelle les élu-e-s à ne pas céder à la « surenchère sécuritaire »:

« Face à l'état d'urgence dont l'art aussi est la victime, notamment dans l'espace public, organisations et acteurs du monde culturel appellent les élus à ne pas céder à la surenchère sécuritaire.

« Nous répondrons par plus de démocratie, d'ouverture et de tolérance ». Ce sont les mots du Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg après l'attentat d'Utoya en 2011 […]. Au lendemain des attentats de janvier 2015 contre Charlie-Hebdo, des millions de citoyens descendaient dans la rue pour refuser de céder à la terreur. Au lendemain des attentats de Paris en novembre de la même année, les paroles et éditoriaux se succédaient pour affirmer que le terrorisme n'aurait pas raison de nos modes de vie.

Mais depuis, la principale réponse apportée à la violence terroriste a été le prolongement indéfini de l'état d'urgence. De l'exception, il est devenu la règle, alors que d'autres pays aussi durement touchés que le nôtre par les attentats ont refusé sa mise en place. Il s'est accompagné de dérives et d'atteintes aux libertés publiques […].

Dans ce contexte, l'art et la culture subissent une double peine : de Paris à Manchester, des manifestations culturelles ont été en première ligne de la violence terroriste. Mais la seule réponse apportée consiste en un grignotage progressif de nos libertés. Un rapport récemment remis au ministère de la Culture prétend faire peser sur les organisateurs de manifestations culturelles la responsabilité d'assurer non seulement la sécurité, mais aussi la sûreté des spectateurs. Or la sûreté relève de la mission régalienne de l'État ; il ne peut s'en défausser sur les collectivités ni sur les acteurs culturels » (Extraits).

 

Un seul exemple local : la Fête de la Saint Jean à Villeneuve-Les-Salines (La Rochelle). C’est le Collectif des Associations qui a dû assumer  la responsabilité et le surcoût de la sécurité renforcée de la manifestation, à la demande de la Mairie et sans présence de la Police Nationale, ni municipale, alors que le Maire et le député sortant étaient présents.

 

La section rochelaise de la Ligue des droits de l’Homme soutient cet Appel qui converge avec celui des associations et syndicats, dont la LDH, qui s’élèvent contre la volonté du Président de la République et de son gouvernement nouvellement formé de :

* prolonger l’état d’urgence pour la 6e fois jusqu’au 1er novembre prochain

* et, dans le même temps, de faire voter une loi qui inscrive les mesures constitutives de l’état d’urgence dans la loi commune. C’est bien la volonté de perpétuer un état qui n’a plus rien « d’urgent », mais deviendrait un état permanent à caractère arbitraire, mettant à l’écart les juges judiciaires du Siège  (les seuls magistrats indépendants, inamovibles et ayant le pouvoir d’instruction).

 

Elle appelle toutes les structures culturelles de l’Agglomération rochelaises à se joindre à la délégation qui veut rencontrer Olivier Falorni, député, ce JEUDI 6 JUILLET à 18H à sa permanence parlementaire sur La Rochelle.

                                                            La section rochelaise de la LDH

Partager cet article

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans libertés

  • : LDH La Rochelle-Aunis
  • LDH  La Rochelle-Aunis
  • : Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen, Section La Rochelle-Aunis
  • Contact

Présentation

  • Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
  • Blog de la section de La Rochelle-Aunis de la Ligue des droits de l'homme.

Recherche D'articles

Bureau de la LDH LR-Aunis

Président: Jean Marie ARCIER (07 50 20 60 67)

Vice-Président (délégué régional) : Henri MOULINIER (06 77 82 78 87)

Secrétaire: Martine PHILIPPE 06 50 13 64 68

Trésorier (et culture) Claude BARBOSA 07 80 51 50 68

Jacques CATRIN (Collectif diversité) 06 78 79 71 46

Danièle CHABARDES GARONNE (droit des étrangers) (05 46 00 70 76)

Julia ROSSIGNEUX (relations avec l'Université): 06 64 29 51 55

                   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déléguée aux prisons: Denise PIAU ( 06 08 22 23 57)