Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 19:52

            Les élections municipales sont un moment fort de la vie démocratique locale, permettant aux candidats de mettre en débat leurs propositions et aux citoyens et à leurs associations d’en discuter.

A La Rochelle, la vie associative est très riche, libre de ses actions, soutenu par le conseil municipal. Un contrôle est nécessaire, non pour caporaliser les associations, mais pour connaître les comptes, les budgets prévisionnels et leur fonctionnement régulier (compte rendu des assemblées générales, responsables élus). Cela se pratique régulièrement.

Certes, certaines grosses structures défraient la chronique depuis quelques mois, porteuses de déficits importants. Cela mérite examen précis des responsabilités, sanctions. Cela interroge aussi sur la qualité du travail des cabinets d’expertise-comptable, chargés de vérifier les comptes.

Pour autant, ces quelques cas remettent-ils en cause l’activité et les comptes des centaines d’associations rochelaises qui, au quotidien, animent la vie sociale, culturelle, sportive, humanitaire, défendent les droits de leurs mandants, organisent des services solidaires pour la population et ses diverses composantes ? Faut-il remettre en cause le principe même de subvention globale aux associations, facteur de soutien à leur activité et de respect de leur indépendance ? Ce principe de subvention, et non pas seulement de prestation de service pour telle ou telle activité, est une tradition française héritière des grandes lois républicaines de ce pays, dont celle de 1901 sur la liberté associative.

 Certain(e)s candidat(e)s peuvent se poser la question, dans un contexte d’austérité nationale qui touche aussi les budgets collectivités locales, lesquels sont confrontés à l’augmentation des dépenses sociales et de fonctionnement.

 Les candidats rochelais du Front National vont plus loin aujourd’hui

 Ils  annonçent, lors de la présentation de leur liste (Sud Ouest du 24 février 2014), vouloir « la remise à plat du fonctionnement des associations qui vivent de subventions publiques, après les épisodes scandaleux de l’Astrolabe et de l’office du tourisme, où des sommes folles sont parties en fumée ». « Je ne dis pas qu’il faut supprimer les subventions, dit leur tête de liste,  mais quand on investit de l’argent public, on en contrôle l’utilisation, s’il le faut par un élu dédié à cela ».

Le FN ne montre-t-il pas le bout de ses pensées, entre autre celle de la mise en cause de la vie associative comme le font des élus d’extrême-droite dans des communes qu’ils dirigent, telles Bollène ou Orange dans le Vaucluse, supprimant les subventions aux centres sociaux et autres associations de solidarité, délaissant les quartiers populaires au profit de ce qui se voit le plus au centre des villes, favorisant le communautarisme ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : LDH La Rochelle-Aunis
  • LDH  La Rochelle-Aunis
  • : Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen, Section La Rochelle-Aunis
  • Contact

Présentation

  • Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
  • Blog de la section de La Rochelle-Aunis de la Ligue des droits de l'homme.

Recherche D'articles

Bureau de la LDH LR-Aunis

Président: Jean Marie ARCIER (07 50 20 60 67)

Vice-Président (délégué régional) : Henri MOULINIER (06 77 82 78 87)

Secrétaire: Martine PHILIPPE 06 50 13 64 68

Trésorier (et culture) Claude BARBOSA 07 80 51 50 68

Jacques CATRIN (Collectif diversité) 06 78 79 71 46

Danièle CHABARDES GARONNE (droit des étrangers) (05 46 00 70 76)

Julia ROSSIGNEUX (relations avec l'Université): 06 64 29 51 55

                   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déléguée aux prisons: Denise PIAU ( 06 08 22 23 57)