Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 10:13

Nous publions le communiqué du Snes Sup national à propos de la pièce de théâtre jouée par des étudiants de l'Université de La Rochelle et la réaction du Théâtre "Toujours à l'horizon".

Un contexte national inquiétant, mais la juxtaposition dans une même analyse nationale du crime odieux contre un étudiant parisien et de cette pièce de théâtre rochelaise est-elle justifiée ? Voici le communiqué du Snes Sup - Fsu rochelais et la réaction de l'équipe du Théâtre "Toujours à l'horizon". Pour la réflexion de chacune et de chacun. Sue ce blog, d'autres réactions, dont celle de notre section LDH rochelaise.

La LDH locale a voulu, quant à elle, rassembler pour porter le débat citoyen, contre la racisme, les discriminations et l'extrême-droite. Voir sa lettre au Président de l'Université de La Rochelle et la réponse de celui-ci:  Une lettre de la section LDH à M. le Président de l'Université de La Rochelle

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lien avec le nouveau site ouvert par des étudiants acteurs de la pièce de théâtre jouée à l'Université de La Rochelle:

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Communiqué du Snes Sup - Fsu national

Vigilance citoyenne et coup d’arrêt à toute forme de racisme et d’antisémitisme

Une série de voies de fait et de propos relevant du racisme ordinaire, notamment antisémite, viennent souligner, y compris dans l’ESR, la persistance d’agressions inacceptables et blessantes pour tous, audelà des personnes ou catégories directement visées. Ces faits montrent que la vigilance s’impose contre toutes les menées nationalistes, racistes et antisémites, que leurs auteurs soient anonymes ou désignés, qu’ils assument les messages en cause, ou qu’ils en relativisent la portée. L’actualité vient de le confirmer tragiquement avec l’assassinat du jeune Clément Méric par des membres d’un groupe fasciste à Paris. Aucune banalisation des idées de l’extrême droite ne doit être tolérée.

De tels faits sont survenus notamment au Centre d’Assas (cf. Paris 2) en Mars 2013 à l’encontre de l’association UEJF dont le local a été marqué de croix gammées. On sait qu’une organisation étudiante d’extrême droite y sévit périodiquement depuis des décennies.

En Mai 2013, une pièce de théâtre écrite et jouée à l’Université de La Rochelle a été jugée antisémite par la Ligue des Droits de l’Homme (Section LDH La Rochelle-Aunis) qui s’est adressée publiquement au Président de l’Université. Elle déplore un scénario et des dialogues construits autour du personnage central « Richard Goldberg, riche homme d’affaire juif » ; les Goldberg sont montrés comme des calculateurs obsédés par l’argent, et leurs personnages diffèrent peu des caricatures de juifs typiques des années 40. Cette pièce joue sur des stéréotypes antisémites insupportables, tels que « les Juifs aiment l'argent », « les Juifs s'enrichissent sur le dos du reste de la population », ou « les Juifs complotent en attendant sournoisement leur heure pour agir au grand jour ». Elle évoque en outre de façon insultante la Shoah.

Le fait d’utiliser le stéréotype du "banquier juif " n’est pas neutre et peut alimenter, de manière consciente ou non, un racisme et un antisémitisme ambiants dans l’actuel contexte social et politique, au risque de faire le lit de l’extrême droite. Pour la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA), la pièce ne fait " qu'aligner et enfiler les préjugés les uns derrière les autres et cela sans aucune distance", et est clairement antisémite.

La liberté de création ne va pas sans esprit de responsabilité, sans faire vivre des valeurs humanistes de tolérance mutuelle, de fraternité, de solidarité, d’antiracisme. Un devoir de mémoire est aussi nécessaire. Le contenu d’une telle pièce aurait dû conduire à opposer un refus au projet d’en faire un évènement de l’Université. Ce déplorable évènement conduit à appeler chacun à ses responsabilités dans le respect intransigeant des valeurs du vivre-ensemble.

Enfin, diverses formes de xénophobie et de racisme, notamment anti-arabe, anti-Roms ou dirigé contre des personnes du fait de leurs convictions ou de leur orientation sexuelle, se manifestent de façon décomplexée et inquiétante, sachant que ces phénomènes alimentent des formes d’exclusion et des violences liberticides, et qu’ils occultent les vraies responsabilités de l’actuelle crise économique et sociale aggravée.

Comme il le fait depuis son origine, et comme l’exige l’actuelle période avec la banalisation de slogans haineux et la résurgence d’une violence à caractère fasciste, le SNESUP-FSU appelle les collègues, tous les personnels et les étudiants, à exercer ensemble un devoir de vigilance et d’intervention citoyenne sans aucune concession contre toute forme de xénophobie, d’homophobie, de racisme et d’antisémitisme.

Paris, le Vendredi 7 Juin 2013

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Droit de réponse de l'association du théâtre "Toujours à l'Horizon" de La Rochelle: 

L'association du théâtre "Toujours à l'Horizon" est profondément choquée par le communiqué de presse du SNESUP-FSU envoyé le 7 juin 2013 sur le forum de l'université de La Rochelle.

Nous regrettons que ce communiqué ait été rédigé et envoyé par une personne du groupe "Droits et Libertés" du SNESUP n'ayant pas pris le temps de rencontrer toutes les personnes impliquées dans ce projet étudiant. 

L'association du théâtre condamne sans appel le meurtre du jeune étudiant militant perpétré par les membres d'un groupe d'extrême-droite à Paris. La mise en parallèle de la pièce écrite et jouée par des étudiants de l'université de La Rochelle en avril dernier et ce crime abominable est proprement indigne et insupportable. 

Le but de cette pièce, écrite par des apprentis-écrivains, n'a jamais été de stigmatiser une communauté quelle qu'elle soit, mais de dénoncer le monde financier devenu cynique et incontrôlable. Certes, le texte comporte des maladresses qui ont conduit un spectateur sur 450 à l'interpréter comme étant antisémite. L'association déplore et regrette ces malentendus consternants qui ont amené des réactions extrêmement violentes à l'encontre du théâtre et de tous ses partenaires. 

Le théâtre, la metteure en scène et les auteurs se réservent le droit d'éventuellement entamer des poursuites judiciaires contre le SNESUP.   

L'association du théâtre "Toujours à l'Horizon"

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La motion du Snesup-Fsu de l'Université de La Rochelle

Les camarades de la section de l’Université de La Rochelle tiennent à désavouer publiquement le texte  du communiqué  du SNESUP-FSU intitulé ‘Vigilance citoyenne et  coup d’arrêt à toute forme de racisme et d’antisémitisme’ et diffusé sur le site de notre syndicat le 7 juin.

En publiant ce texte, le responsable du Secteur ’ Droits et Libertés’ est passé outre la décision prise en réunion de section le lundi 3 juin de ne pas diffuser de communiqué sur la question de la pièce ‘Sur le rôle des enfants dans la reprise économique mondiale’. Le message de soutien du SNESUP  du 23 mai à l’initiative de la section rochelaise de la LDH, relayé par son président sur le forum de l’Université de La Rochelle, a alors semblé à une majorité de camarades  suffisant pour traduire  l’opinion générale au sein de la section. Les débats qui ont été menés à l'Université et au sein de la section SNESUP de l'ULR ont déjà largement souligné les maladresses de cette pièce et les retombées négatives de sa médiatisation. C’est pourquoi il est inadmissible que la direction nationale du SNESUP  ait pu avaliser un communiqué sans avoir au préalable pris contact avec le responsable de section  ou pris  langue avec le bureau de la FSU départementale qui n’ignorait rien de l’affaire et qui, depuis, a d’ailleurs apporté son soutien au secrétaire de section de l’ULR.

Les camarades condamnent l’amalgame insupportable qui est fait dans le texte ‘Vigilance citoyenne’ entre le meurtre d’un jeune militant antifasciste et la création artistique incriminée. De plus ce communiqué jette le discrédit sur l’Université de La Rochelle en sous-entendant que par leur silence ses personnels et ses étudiants sont complices  d’antisémitisme.[...].

Cette motion a été votée par 19 voix pour, 0 contre, 1 abstention et 1 NPPV

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LDH LR - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

  • : LDH La Rochelle-Aunis
  • LDH  La Rochelle-Aunis
  • : Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen, Section La Rochelle-Aunis
  • Contact

Présentation

  • Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
  • Blog de la section de La Rochelle-Aunis de la Ligue des droits de l'homme.

Recherche D'articles

Bureau de la LDH LR-Aunis

Président: Jean Marie ARCIER (07 50 20 60 67)

Vice-Président (délégué régional) : Henri MOULINIER (06 77 82 78 87)

Secrétaire: Martine PHILIPPE 06 50 13 64 68

Trésorier (et culture) Claude BARBOSA 07 80 51 50 68

Jacques CATRIN (Collectif diversité) 06 78 79 71 46

Danièle CHABARDES GARONNE (droit des étrangers) (05 46 00 70 76)

Julia ROSSIGNEUX (relations avec l'Université): 06 64 29 51 55

                   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déléguée aux prisons: Denise PIAU ( 06 08 22 23 57)