Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 16:06

Cycle de conférences sur "la démocratie en question" avec le CEJEP, fac de droit de La Rochelle

° Conférence du 23 mars:

Démocratie environnementale (jeudi 23 mars) 12h30-14h (référent Mme Michelot, fac de droit, amphi Rivéro, (200 places),

Accueil du public et intervenant dans la salle B002.

12h30 : Ouverture par Agnès Michelot, Maître de conférences, Directrice du CEJEP

  • « La fabrique du droit de la participation du public : une expérience », Gérard Monédiaire, Professeur émérite, CRIDEAU OMIJ Université de Limoges.

  • « Sivens et après ? Les attentes de la société civile en matière de démocratie environnementale », Antoine Gatet, Enseignant-chercheur, CRIDEAU-OMIJ, Université de Limoges. Administrateur de France Nature Environnement

  • « La démocratie environnementale à l'épreuve du droit pénal international : le cas Monsanto », Hajer Rouidi, enseignant-chercheur, CEJEP, Université de La Rochelle

  • « Le droit de la biodiversité : approche comparée Brésil/France de la démocratie environnementale », Agueda Pryska Gomes, doctorante, CEJEP, Université de La Rochelle.

° Conférence du 31 mars :

Démocratie en questions : « la Démocratie sous surveillance ? » vendredi 31 mars 12h30-14h fac de droit, amphi Valin (400 places)

Accueil du public dans le hall du Bâtiment Schoelcher, accueil des participants salle du Conseil.

  • Anaïs Théviot, docteure en science politique, ATER Université de Bordeaux, (titre en cours) sur les primaires

  • Jean-Philippe Foegle, doctorant en droit public, Paris-Ouest-Nanterre, "Les lanceurs d'alerte : un outil pertinent pour surveiller les gouvernants" ?

  • Hébert Gustave, docteur en science politique, Chercheur affilié au CEJEP, Université de La Rochelle, « Malaises dans le cyberespaces »

° Conférence du 6 avril :

La démocratie se transforme-t-elle ? à la Maison de l’étudiant jeudi 6 avril 2017 12h 14h.

  • Julia Rossigneux, doctorante CEJEP, « L’état d’urgence remet-elle en cause la démocratie ? »

  • Clément Arambourou, docteur en science politique, La Rochelle, Enseignant chercheur Université de La Rochelle, (thématique sur la présence des femmes aux élections présidentielles) (titre en cours)

  • Ameyo Kouassi, docteur en droit public, ATER La Rochelle CEJEP, « Peut-on lutter contre le terrorisme démocratiquement ? Regard sur un nouveau défis pour le droit international »

  • Paul Cormier, « La Turquie est-elle encore une démocratie ? » ATER La Rochelle CEJEP.

° Conférence du 14 avril

« L’état d’urgence est-il un risque pour notre démocratie ? » le vendredi 14 avril 2017 fac de droit, amphi Valin

Accueil du public dans le hall du Bâtiment Schoelcher, accueil des participants salle du Conseil.

- « Etat d’urgence et Etat de droit »Véronique Champeil-Desplats, professeure à l’Université de Paris-Ouest Nanterre,

- (titre en cours, thème : sur les difficultés posées par les assignations à résidence).
Me Raphaël KEMPF et Me Aïnoha Pascual (avocats qui travaillent sur les assignations à résidence)

Contact:

Julia ROSSIGNEUX
Doctorante contractuelle
Centre d'Etudes Juridiques et Politiques
Université de la Rochelle
06 64 29 51 55

(membre du bureau de la LDH La Rochelle-Aunis)

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Conférences
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 10:51

Oui, ce 8 mars 2017, c’est la grève nationale des femmes pour leurs droits.Et à 15h 30, à La Rochelle, place de Verdun, a lieu un rassemblement pour leurs droits, à l'appel de l'UD CGT, d'Osez le féminisme et d'Attac. La LDH, signataire nationalement de cet appel, invite à ce rassemblement rochelais.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Appel national

Dimanche 19 février 2017:

Elles étaient plus de 300 000 à manifester en Pologne pour le droit à l’avortement
Elles étaient en grève en Islande pour obtenir l’égalité des salaires
Elles étaient en grève en Argentine contre les violences
Elles se sont mobilisées contre Donald Trump aux États-Unis
En France, elles étaient des dizaines de milliers à manifester contre la loi El Khomri, puis dans l’action le 7 novembre dernier à 16h34 pour l’égalité salariale et partout, elles continuent à se battre pour leurs conditions de travail.

Nous appelons à l’action et à la grève pour les droits des femmes le 8 mars

La journée du 8 mars ne se « fête » pas par un cadeau ou une distribution de fleurs sur le lieu de travail. Journée internationale pour les droits des femmes, elle est une journée de lutte pour l’égalité.
En 2017, le contexte politique, social et économique international comme national n’offre pas de répit pour tout-es celles et ceux qui œuvrent à plus d’égalité et de justice sociale. La banalisation des idées d’extrêmes droites, la montée des conservateurs dans les élections (aux États-Unis, dans différents pays Européens notamment) sont des signes inquiétants pour les droits des femmes, pour les droits des populations qui fuient les guerres, la tyrannie, l’homophobie ou tout simplement la misère.

En France, le contexte social et politique avec les dernières lois (Travail, Macron, Rebsamen...), la répression du mouvement social, comme la banalisation des idées de l’extrême droite obligent nos organisations syndicales et féministes à s’allier pour contrer pied à pied leur propagande mensongère et les reculs sociaux pour les salarié-es, chomeurs/ses, précaires, étudiant-es et retraité-es.

L’égalité entre les femmes et les hommes est pour nous incontournable parce qu’elle participe du progrès social. Laisser perdurer les inégalités entre les femmes et les hommes et s’exercer les violences contre les femmes, c’est porter une responsabilité sur le fait que les idées rétrogrades et les partis qui les portent progressent. Des mesures ambitieuses avec des moyens dédiés doivent être mis en œuvre de façon urgente. Des mobilisations d’ampleur, combatives et solidaires nous permettront de les imposer.

En 2017, nous voulons que cessent enfin les inégalités au travail, en termes de salaires, d’accès à l’emploi, de carrière, de temps de travail. Nous voulons l’égalité salariale et la revalorisation des salaires dans les métiers à prédominance féminine.
En 2017, nous voulons que soit garanti le droit d’accès à l’avortement, à la contraception dont la légitimité est sans cesse remise en cause. Nous voulons un égal accès à la santé et aux services publics garants d’une égalité de traitement pour toutes et tous.
En 2017, nous voulons que cessent les violences sexuelles et sexistes à l’encontre des femmes : au travail, dans l’espace public comme à la maison.
En 2017 nous voulons des politiques volontaristes contre les stéréotypes de genre : à l’école, dans les médias, dans la vie publique et privée.
En 2017 nous voulons le partage des tâches domestiques et des services publics de prise en charge de la petite enfance et des personnes âgées dépendantes

Les femmes sont toujours payées en moyenne un quart en moins que les hommes. Ceci signifie donc que chaque jour, elles travaillent gratuitement à partir de 15h40.

Aussi, nous appelons à faire du 8 mars 2017 une journée d’actions et de grèves pour les droits des femmes.
Pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle, nous appelons à des arrêts de travail à 15h40 dans toute la France et sur tous les lieux de travail.

Montrons que nos luttes sont des conditions nécessaires et indispensables pour l’émancipation des femmes et des peuples. Et montrons que nous devons toutes et tous rester solidaires, vigilantes et combatives pour renforcer nos acquis et obtenir de nouveaux droits.
Le 8 mars à 15h40 : toutes et tous dans l’action, toutes et tous dans la grève

Premiers signataires :

Alliance des Femmes pour la Démocratie, Association Nationale des Études Féministes, ATTAC France, CGT, les Chiennes de Garde, Collectif Libertaire Anti-Sexiste, Collectif 52, Collectif Georgette Sand, Collectif National pour les Droits des Femmes, Collectif Tenon, Coordination des Associations pour le Droit à l’Avortement et la Contraception, Émancipation tendance intersyndicale, Fédération Nationale des Femmes Africaines de France et d’Europe, Femen, Femmes libres Radio Libertaire, FIT une femme un toit, Femmes pour le Dire Femmes pour Agir, Femmes Solidaires, Féministes plurielles, Femmes Égalité, Femmes ici et ailleurs, Femmes Migrantes Debout, FSU, La Brigade antisexiste, Les effronté-e-s, Les Glorieuses, Ligue des Droits de l’Homme, Ligue des Femmes Internationale pour la démocratie, Maison des Femmes Thérèse Clerc, Marche Mondiale des Femmes, MNCP, Mouvement de la Jeunesse Communiste de France, Mouvement de la Paix, Nuit féministe,Osez Le Féminisme !, Paye ta Shnek, Peuples solidaires, Planning Familial, Réseau Féministe Rupture, SKB, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL

En soutien : Alternative libertaire, Ensemble ! , France insoumise, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français, Parti communiste des ouvriers de France, Parti de Gauche.

 

Envoyez vos signatures à collectifdroitsdesfemmes@gmail.com

POUR PARIS : PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

de 15H à 15h30 : ateliers : autour des revendications, self-défense (non mixte)

15h40- 17h30 : RASSEMBLEMENT, TÉMOIGNAGES, PRISES DE PAROLES, ANIMATIONS

17H30 : ON PART EN MANIFESTATION : RÉPUBLIQUE JUSQU’À OPÉRA

 
Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Egalité des droits
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 14:02

La Ligue des Droits de l'Homme du pays Rochefortais,

organise une conférence-débat

Auditorium du Palais des Congrès
73 rue Toufaire, (ascenseur, escalier)
17300 Rochefort, (entrée libre et gratuite)

Lundi 6 Mars 2017 à 20h30,

 

Avec Nadja DJERRAH, responsable nationale LDH du groupe Femmes,Genre, Egalité.
Juliette DUMONT Juriste au CIDFF Charente Maritime 17 La Rochelle.
Association ADHEOS,  Association d’Aide, de Défense Homosexuelle,
pour l’Egalité des Orientations Sexuelles.

 

Face aux discriminations, inégalités et violences sexistes, 
comment agir ?

 

La section de la LDH du Pays Rochefortais affirme que la lutte contre les violences sexistes est une lutte première pour atteindre l’égalité réelle entre les humains, et que les violences sexuelles ne sont pas du domaine du privé, du domaine de la drague et de la séduction. Elles sont du domaine public car elles tombent sous le coup de la loi.

Chaque année, 223 000 femmes sont victimes de violences conjugales et seulement 14% portent plainte.

En 2015, 122 femmes sont décédées sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon.

Chaque année, 84 000 femmes sont victimes de viol.

En 2014, 1075 personnes ont été condamnées pour viol.

La persistance de ces violences est intolérable non seulement car elles bafouent les droits et la dignité des femmes, mais aussi car elles sont le premier obstacle à l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

 

La section de la LDH du pays Rochefortais, propose une réflexion citoyenne qui s'impose, afin que ce combat qui dépend des pouvoirs publics, puisse impliquer l’ensemble de la société. Il est de notre ressort de donner l’impulsion nécessaire au changement des mentalités afin que la tolérance à l’égard des violences recule et que la honte change de camp.

 

 

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Egalité des droits
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 12:02

Samedi 25 Mars à 20h30, le CGR Olympia (place de Verdun - La Rochelle) reçoit Yves PRIGENT (Amnesty International), Tiphaine MORVAN (Avenir En Héritage), Alexandra DUPUY (Ligue des Droits de L'Homme) et Des Elles à La Rochelle pour une soirée autour du film:

                            "L'Homme qui répare les femmes".

Prix Sakharov 2014, le docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes, violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. Sa lutte incessante, pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange. Il est l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat, auquel il échappe miraculeusement. Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus. Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice


Réservations sur internet >>>http://www.cgrcinemas.fr/…/l-homme-qui-repare-les-femmes-2…/ ou directement à la caisse du cinéma.

Samedi 25 mars: soirée spéciale autour du film "L'homme qui répare les femmes" Olympia La Rochelle

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 18:17

Rassemblement à Paris, samedi 18 février 2017, à 15h, place de la République.

Proposition est faite aux signataires locaux de cet appel national et à d'autres organisations d'un rassemblement à La Rochelle ce samedi 18 février à 15h  place de Verdun

Appel national à l’initiative des organisations suivantes : Cran, Ligue des droits de l’Homme, Mrap, SOS Racisme, CGT et FSU

Les faits qui se sont produits à Aulnay-sous-Bois sont graves.

Le déni par les autorités policières, les déclarations racistes qui en ont suivi sont inacceptables. Inacceptables pour les premiers visés, qui supportent quotidiennement des contrôles dont chacun sait qu’ils n’ont qu’un très lointain rapport avec la réalité de la délinquance.

Inacceptables pour toutes celles et ceux qui souhaitent bénéficier d’une police respectueuse des personnes et de leurs droits, garante des libertés et de la sécurité publique.

Inacceptables, enfin, pour la police elle-même, dont l’honneur est entaché par ces comportements.

Lorsque des agents ayant autorité outrepassent leurs droits et violent ceux des autres, ils menacent le pacte républicain qu’ils sont chargés de défendre.

Les faits qui se sont déroulés à Aulnay sont d’une exceptionnelle gravité. Mais ils sont loin d’être isolés. Il est temps d’y porter un coup d’arrêt, temps de réaliser qu’au-delà des faits incriminés, c’est l’ordre public lui-même qui est mis en cause, et, avec lui, la sécurité de toutes et tous.

Nous rappelons avec force que la loi puise sa force dans le fait qu’elle vaut pour tous et que la République n’a d’avenir que dans le respect de sa devise.

C’est pourquoi nous appelons toutes celles et ceux qui ont à cœur les valeurs d’humanité, toutes celles et ceux qui veulent opposer l’égalité et la fraternité au racisme et au mépris social, toutes celles et ceux qui jugent urgent de rétablir la confiance entre les citoyens et les forces de l’ordre, à organiser des rassemblements largement unitaires de solidarité et de protestation le samedi 18 février 2017, en soutien à Théo, contre des dérives policières auxquelles il faut porter un coup d’arrêt.

Nous appelons le gouvernement à prendre la mesure de la gravité des événements et à prendre en compte les propositions portées par la société civile en matière de lutte contre le racisme et de sécurité publique.

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Justice
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 17:02

Communiqué commun : le Cran, la LDH, la Licra, le Mrap, SOS Racisme

En cette circonstance, la violence policière a pris un caractère sexuel et raciste. Des insultes comme « salope », « négro », « bamboula » auraient été proférées.

Depuis des années, la question des violences policières est posée. Qu’elles aient ou non un caractère racial, elles portent atteinte à la sécurité des citoyen-ne-s et à la crédibilité de la police elle-même. Or nous avons besoin d’une police forte et juste. Ce quinquennat ne peut s’achever sans qu’on mette en œuvre un véritable plan contre ce fléau, qui mine notre République. La violence ne peut être une réponse. A la République de démontrer que ses outils sont les seuls qui vaillent.

C’est pourquoi nous demandons de toute urgence à être reçus par monsieur le Président de la République, monsieur le Premier ministre et monsieur le ministre de l’Intérieur pour nous assurer de la mise en place de solutions concrètes, pour mettre fin à ces abus et rétablir la confiance entre les citoyens et les forces de l’ordre.

Paris, 8 février 2017

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Justice
commenter cet article
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 11:41

Un élu royannais du FN, Thierry Rogester, a réussi à obtenir le retrait d'une délibération du conseil de la Communauté d'agglomération Royan Atlantique (CARA) pour le versement d'une subvention de 2000 euros pour l'organisation des 4e Rencontres du livre et du citoyen qu'organise la Ligue des droits de l'Homme de Royan, à Saint-Georges de Didonne, Samedi 11 et dimanche 12 février.

La LDH serait "politisée" dit ce frontiste à propos de ces rencontres organisées sur le thème de la "démocratie" ! Est-ce cela qui fat peur à cet élu du FN ?

Solidarité !!! Cette subvention doit être votée comme elle l'a été par 3 fois déjà depuis 2012 !

"Pour le FN, la LDH est "politisée" Sud Ouest 1er 2 2017

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans libertés
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 18:26

Rassemblement citoyen devant l’ambassade des Etats-Unis à Paris, le 31 janvier 2017 à 18h30

Depuis son investiture, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a pris de nombreuses mesures revenant sur des droits et libertés fondamentales acquises au gré de luttes sociales et civiques et qui fondent le socle de la nation américaine.

La dernière d’entre elle interdit l’accès au territoire américain aux ressortissants de 7 pays musulmans. Depuis, plusieurs dizaine de milliers de personnes ont manifesté aux Etats-Unis en soutien aux populations visées par ce décret.

Les Etats-Unis incarnent un symbole de liberté, de vivre-ensemble et d’accès aux droits fondamentaux.

Alors qu’une vague populiste secoue les Etats-Unis et l’Europe, nous appelons les citoyens français à se rassembler pour montrer leur refus que les Etats-Unis ne sombrent dans le repli sur soi, la xénophobie et la haine de l’autre.

En solidarité avec les militants américains, nous appelons au rassemblement à proximité de l’ambassade américaine, au 9 place de la Madeleine le mardi 31 janvier 2017 à 18h30 pour dire notre indignation face aux dérives racistes, sexistes et homophobes de l’administration Trump.

 

Premiers signataires : SOS Racisme, LDH, FIDL, CFDT, UEJF, La fabrique étudiante, SOS Homophobie, France Terre d'asile, JCall, La paix maintenant, CGT...

 

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans libertés
commenter cet article
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 11:37
Le centre de distribution des Restos du coeur de Laleu manque de vêtements, par ces temps de grand froid. Il est possible de leur apporter des vêtements trois jours par semaine, les lundi, jeudi et vendredi de 9h30 à 16h30

Restos du coeur Centre de distribution de La Rochelle Laleu

57, Rue Amiral Duperré

17000 LA ROCHELLE

Mail (JPG) ad17.laleu@restosducoeur.org

(PNG) 05 46 42 52 11

Animatrice : Patricia ANTOINAT

http://ad17.restosducoeur.org/article.php3?id_article=23
Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Actions collectives
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:18

Contre le CETA (accord de libre-échange Europe-Canada): qui vient en débat au Parlement européen pour ratification le 2 février : SAMEDI 21 JANVIER de 15h à 17h retrouvons nous sur le Vieux Port de La Rochelle pour refuser le CETA comme nous avions efficacement refusé le TAFTA. Le CETA, c'est le cousin du TAFTA !
Apportez banderoles et drapeaux, panneaux et baudriers, tout pour attirer l'attention sur cette forfaiture et discuter avec le public.​
Le Collectif Rochelais STOP TAFTA & CETA
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
​Quelques liens​...
​Un article des blogs de Médiapart : https://blogs.mediapart.fr/…/accord-ue-canada-le-ceta-nie-l…
Le Collectif national​ ​Stoptafta-CETA-TISA etc. ​ : https://www.collectifstoptafta.org/
La page du collectif rochelais: https://www.facebook.com/collectifstoptaftalarochelle

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Tafta - Ceta

  • : LDH La Rochelle-Aunis
  • LDH  La Rochelle-Aunis
  • : Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen, Section La Rochelle-Aunis
  • Contact

Présentation

  • Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
  • Blog de la section de La Rochelle-Aunis de la Ligue des droits de l'homme.

Recherche D'articles

Bureau de la LDH LR-Aunis

Président: Jean Marie ARCIER (07 50 20 60 67)

Vice-Président (délégué régional) : Henri MOULINIER (06 77 82 78 87)

Secrétaire: Martine PHILIPPE 06 50 13 64 68

Trésorier (et culture) Claude BARBOSA 07 80 51 50 68

Jacques CATRIN (Collectif diversité) 06 78 79 71 46

Danièle CHABARDES GARONNE (droit des étrangers) (05 46 00 70 76)

Julia ROSSIGNEUX (relations avec l'Université): 06 64 29 51 55

                   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déléguée aux prisons: Denise PIAU ( 06 08 22 23 57)