Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 17:33

Avec la création du fichier baptisé « titres électroniques sécurisés » (TES), le gouvernement prétend faciliter l’obtention d’un passeport ou d’une carte d’identité et permettre l’authentification des demandeurs. Il entend également limiter la falsification de ces documents.

Aussi louables que sont de tels objectifs, ceux-ci ne sauraient occulter l’extrême dangerosité d’une base de données qui va centraliser des informations personnelles et biométriques sur la quasi-totalité de la population française, s’inspirant ainsi d’un projet proposé par le précédent gouvernement et partiellement censuré par le Conseil constitutionnel. A cette époque, l’actuel garde des Sceaux avait qualifié un tel projet « de bombe à retardement ».

En catimini

Le gouvernement, chevauchant une loi qu’il avait décriée et s’exemptant d’un débat au Parlement, s’est contenté de faire paraître, en catimini, un décret pour créer ce fichier unique d’une taille inégalée et malgré les nombreuses réserves de la Cnil.

La LDH dénonce avec force la mise en place d’un outil qui d’ores et déjà est consultable par une multitude de services et qui sera exposé à toutes sortes de piratages. Par ailleurs, ce fichier ne présente aucune garantie quant à d’éventuelles évolutions, tout cela sans possibilité de recours de la part des citoyen-ne-s et sans aucun contrôle d’une instance indépendante. Ce gouvernement poursuit ainsi son choix d’une surveillance de masse et fait preuve de la plus grande irresponsabilité.

La LDH continuera à informer les citoyen-ne-s sur les dangers de cette base de données qui met en danger la protection de la vie privée et le respect des libertés individuelles.

LDH nationale - Communiqué du 3 novembre 2016

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans libertés
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 15:27
Conférence de Guillaume Marsallon, représentant de La Cimade : 
 
 
 "Migrants : partir, arriver et rester. Des droits et des réalités"
 
         le mardi 8 novembre à 16h45, Amphi G de l'IUT de La Rochelle

 
   L'entrée est de 7€ pour les personnes non adhérentes à l'Université du Temps Libre
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Soirée autour de l'action du navire Aquarieus de l'Association citoyenne européenne SOS Méditerranée
 
A l’occasion des Assises de l’économie de la mer organisées à La Rochelle les 8 et 9 novembre prochains une initiative citoyenne vous invite à rencontrer et entendre le témoignage des membres français de l’association européenne SOS MEDITERRANNEE. 


 En huit mois de campagne en mer, le navire Aquarius affrété par l’association citoyenne européenne SOS MEDITERRANEE, a procédé à 35 opérations de sauvetage et porté assistance à 7967 hommes, femmes et enfants en détresse sur l’axe migratoire le plus mortel au monde, entre les côtes libyennes et l’Italie. Alors que l’action de sauvetage de l’Aquarius s’avère plus que jamais indispensable, la mobilisation à terre continue pour sensibiliser les citoyens à la situation en Méditerranée et financer la continuité des opérations.

 

Le mardi 8 novembre prochain à 18 h30, dans la salle de l’Arsenal, ses responsables vous présenteront leur mission et leur premier bilan, un marin de l’équipage et des migrants témoigneront après avoir visionné un documentaire tourné à bord de l’Aquarius

 

Le temps de cette soirée – sans débat ni polémique – nous entendrons la voix de ces hommes et femmes qui se sont réellement engagés dans cette campagne humanitaire pour juste mieux comprendre leur mission et porter leur message.

De cette soirée où sont invités tous « les gens de mer » de La Rochelle ainsi que ceux et celles qui travaillent auprès des migrants naitront peut-être d’autres initiatives …

 

Guillaume Fauvel et Gildas Kerdoncuff,  porteurs du projet à La Rochelle. 
Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Immigration
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 17:05

 

L’accueil de 15 migrants à Cognac, dans deux appartements vides depuis plusieurs mois, fait rugir de haine et de démagogie le FN qui appelle à manifester ce samedi 15 octobre à Cognac.

C’est une attitude à la fois inhumaine et politicienne qui veut faire de « l’autre », de l’étranger, du migrant, le bouc-émissaire facile pour dévoyer l’indispensable solidarité avec des familles migrantes victimes de la guerre et de la pauvreté dans leurs pays d’origine. Bouc-émissaire permettant de dévoyer le débat sur les vrais enjeux : la lutte contre Daesh qui utilise l’Islam pour des objectifs dictatoriaux, la lutte contre les injustices, la lutte contre la domination des multinationales, la lutte pour les libertés et la démocratie.

La Ligue des droits de l'Homme Régionale et les ligueurs de Charente réaffirment que le droit d'asile est un droit fondamental, inconditionnel, et que l'accueil et l'hospitalité sont des devoirs. Elle appelle à combattre les discours qui refusent à des hommes, des femmes et des enfants leurs droits élémentaires d'êtres humains.

Ils rappellent fermement les termes de la Convention de Genève de 1951 et les principes constitutionnels de la France qui engagent la république : Les réfugiés, les demandeurs d'asile, les migrants sont des hommes, des femmes et des enfants qui fuient leur pays pour vivre. Ce ne sont ni des délinquants ni des terroristes contrairement à ce qu'affirme l'extrême droite qui cherche à propager ses idées racistes et xénophobes.

 

La LDH régionale et les ligueurs de Charente dénoncent cette récupération ignoble du FN, comprennent et soutiennent le contre-rassemblement des démocrates à Cognac, place d'Armes à 10h, et appellent leurs adhérents et amis à s’y joindre, avec le souci d’éviter toute provocation.

 

Pour la LDH

Henri MOULINIER

Délégué régional

06 77 82 78 87

Henri.moulinier@orange.fr

 
Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 13:23

Le Parlement européen ne doit pas voter pour l’accord Ceta tant que les droits des citoyens passeront après les droits du commerce

Alors que les inquiétudes dans l’opinion sont fortes et que les gouvernements français et allemands demandent la suspension des négociations avec les Etats-Unis sur l’accord de libre-échange Tafta, à l’unanimité, les gouvernements nationaux viennent de décider la ratification de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta). Il doit être signé le 27 octobre puis soumis au vote du Parlement européen, début 2017. Il sera d’application immédiate mais présenté comme provisoire dans l’attente de la ratification puisqu’il devra encore être ratifié à l’unanimité par l’ensemble des parlements nationaux de l’Union européenne au cours des prochaines années.

La LDH s’élève fermement contre un tel processus de mise en vigueur de l’accord Ceta avant même sa ratification effective par les parlements nationaux. La LDH rappelle son opposition à une justice d’exception, aux tribunaux arbitraux, à disposition des investisseurs qui considèreraient être lésés financièrement par des réglementations.

Après les mobilisations dans toute l’Europe contre ces tribunaux arbitraux, les modifications apportées cet été à ce chapitre de l’accord, bien qu’allant dans la bonne direction, ne répondent toujours pas à la juste inquiétude de citoyennes et citoyens qui estiment que l’intérêt commun doit passer avant les intérêts particuliers. Alors même que la signature est déjà décidée, la Commission européenne a indiqué qu’un texte, dont l’objet est de préciser comment sera interprété l’accord pour ce qui concerne le droit à réguler et la légitimité des services publics, est encore en discussion. Voilà qui confirme le caractère à tout le moins prématuré de la ratification de l’accord.

Au vu de l’ensemble de ces éléments, la LDH s’oppose à la signature de l’accord Ceta, le 27 octobre.

~~~Communiqué LDH Paris, le 7 octobre 2016

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans Tafta - Ceta
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 14:34

Le TAFTA, traité transatlantique Etats-Unis-Union Européenne, a du plomb dans l'aile, rejeté largement en Allemagne, décrié en France, y compris maintenant par le gouvernement.

Mais le même gouvernement trouve que le CETA, le traité transatlantique Canada-Union Européenne est mieux.

Est-ce vrai ?

Le CETA sera présenté en octobre au Conseil Européen et en fin d'année 2016 au Parlement européen. Son texte, aujourd'hui définitif, ne contient-il pas les mêmes ingrédients que le TAFTA, pour la démocratie, les normes sociales, environnementales, sanitaires, ...?

Rencontre publique à Aytré-La Rochelle Jeudi 29 septembre

Le collectif Stop-TAFTA du pays rochelais vous invite à la Salle Georges Brassens, à Aytré, jeudi 29 septembre à 20h précise, avec la participation de Frédéric VIALE, docteur en droit, spécialiste de ces sujets.

Invitation ci-dessous

Invitation du Jeudib 29 septembre à Aytré avec F. Viale

Suite invitation du jeudi 29 septembre à Aytré

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans tafta
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 15:18

Le Collectif Pour la diversité organise, mercredi 21 septembre, une Journée sur le thème: "Les talents plus forts que les discriminations". Salle de l'Arsenal, Place de l'Arsenal, La Rochelle.

Voir le programme complet ci-joint.

* Le matin de 11 à 12h aura lieu un plateau radio avec Radio Collège: Kader Attou, Noël Dufois, Atsuko Furihata. Diffusion le vendredi 23/9 à 19h sur 95.9 en FM

*14-17h: visite animée de l'exposition "Les étoiles noires"

*17h-18h: Table ronde "Ensemble pour la diversité" avec Salomée Ruel (conseillère municipale déléguée à l'égalité hommes/femmes de La Rochelle), Henri Moulinier (Pdt Ligue des droits de l'Homme), Annick Azéma et Giselle El Raheb (Mouvement de la paix).

Programme complet de la Journée du mercredi 21 septembre, Ensembleb pour la diversité

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 08:00

La décision du Conseil d’Etat vient, heureusement, de donner un coup d’arrêt à la volonté de certains responsables politiques, de droite, d’extrême droite et de gauche, de porter atteinte à la liberté de conscience, aux libertés individuelles et de faire de la laïcité un instrument d’exclusion.

Mais cette décision ne résout rien.

Des élus municipaux ont pu s’en prendre à des femmes en raison de leur pratique religieuse, on a trouvé des juges pour les approuver et du Premier ministre au Front national en passant par Nicolas Sarkozy tous sont d’accord pour faire, par idéologie et appétit de pouvoir, de nos concitoyens musulmans des Français pas comme les autres.

Outre le ridicule d’un débat qui a fait de la France la risée du monde, ce qui est en jeu ici, c’est la division de la nation selon l’origine et la religion des hommes et des femmes qui vivent en France.

Nous récusons cette vision de la France et nous appelons les femmes et les hommes de ce pays à la rejeter.

La LDH appelle tous les maires qui ont cru devoir prendre cette mesure à la rapporter sans délai.

~~~Communiqué LDH Paris, le 26 août 2016

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans laïcité
commenter cet article
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 13:10

Comme à son habitude le Premier ministre ajoute de la tension au grotesque

Au grotesque d’un débat autour d’un vêtement de bain, le Premier ministre, fidèle à lui-même, ajoute aux tensions en faisant de comportements individuels la marque d’un projet politique. Le Premier ministre s’aligne ainsi sur le trait d’union que les maires de Cannes et de Villeneuve-Loubet font entre les actes de terrorisme et le port de ce vêtement.

En maniant cette rhétorique, le Premier ministre participe à la stigmatisation d’une catégorie de Français, devenue, en raison de leur foi, a priori des suspects. Quel que soit le jugement que l’on porte sur le signifiant du port de ce vêtement, rien n’autorise à faire de l’espace public un espace réglementé selon certains codes et à ignorer la liberté de choix de chacun qui doit être respectée.

Après le « burkini » quel autre attribut vestimentaire, quelle attitude, seront transformés en objet de réprobation au gré des préjugés de tel ou tel maire ?

Ces manifestations d’autoritarisme n’empêcheront rien mais elles constituent un dévoiement de la laïcité. Et assurément, elles renforcent le sentiment d’exclusion et contribuent à légitimer ceux et celles qui regardent les Français musulmans comme un corps étranger à la nation.

La LDH continuera à engager les procédures nécessaires pour faire annuler des arrêtés provocateurs et appelle tous les acteurs de la vie publique à cesser d’ajouter de la tension au grotesque.

Communiqué LDH Paris, le 17 août 2016

Les tenues de bain en France au début du XXe siècle

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans laïcité
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 18:10

Condamnée en décembre 2015 pour le meurtre d’un mari qui la frappait et avait violé ses filles, Jacqueline Sauvage vient de se voir refuser par le tribunal d’application des peines une libération conditionnelle, au prétexte que la médiatisation de son affaire l’aurait empêchée de prendre conscience de la gravité de son acte.

S’il est vrai que la condamnation de Jacqueline Sauvage a suscité une émotion largement relayée par les médias, il est particulièrement injuste de rendre cette femme de 68 ans responsable d’un élan de compassion qui s’appuie sur une réalité insupportable : en France, tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint.

C’est en cela que toutes les voix qui se sont mobilisées pour la défendre ont pu faire d’elle une figure emblématique. Son maintien en prison constitue un camouflet pour toutes celles et tous ceux qui se battent contre les violences faites aux femmes.

~~~Communiqué LDH Paris, le 16 août 2016

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans droit des femmes
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 18:02

Communiqué LDH Paris, le 26 juillet 2016

La démocratie, l’Etat de droit et la fraternité doivent être nos réponses Une fois de plus, des actes de terrorisme viennent d’endeuiller notre pays.

C’est la communauté catholique qui vient d’être frappée et, au-delà de l’indignation suscitée, nous pensons d’abord aux victimes, à leurs proches, et à tous ceux qui les côtoyaient. Rien ne peut justifier une telle barbarie.

Quelques jours après le vote d’une nouvelles prorogation de l’état de d’urgence et de nouvelles dispositions qui modifient le Code pénal, la LDH réaffirme que ce n’est pas par une fuite en avant dans de nouvelles mesures sécuritaires que nous parviendrons à endiguer ce fléau.

Nous n’avons pas besoin de surenchères démagogiques qui déshonorent ceux et celles qui s’y adonnent. Lutter contre cette idéologie de mort, c’est d’abord respecter les valeurs que les auteurs de tels actes veulent abattre : démocratie, Etat de droit, refus de toute stigmatisation. Voici quelles doivent être nos valeurs et nos réponses.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour information: COMMUNIQUE DE L'ACICM, La Rochelle

L’Association Cultuelle Islamique de La Charente-Maritime est profondément attristée et effarée par le crime abominable perpétré à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, crime qui a coûté la vie au prêtre Jacques Hamel, âgé de 86 ans. Au nom des musulmans de notre département, nous sommes de tout cœur avec la communauté catholique dans ces moments de douleur et condamnons fermement tous ces actes barbares commis par des criminels se réclamant de l’Islam. Nous tenons à présenter nos sincères condoléances à la famille du prêtre Jacques Hamel et à tous les fidèles catholiques ainsi que notre soutien aux familles des trois fidèles blessés. Il est évident que notre lien d’amitié avec les différents cultes de notre département sera plus que jamais renforcé et nous continuerons à faire face à ces courants obscurantistes qui cherchent à anéantir la fraternité entre les différentes composantes de notre pays et semer le chaos et la désolation.

A l’appel de L’Association Cultuelle Islamique de La Charente-Maritime, une marche sera organisée le vendredi 29 juillet 2016 à 15 h 00 de la mosquée de La Rochelle (32 Rue de Berne – 17000 La Rochelle) en direction de la paroisse Saint Paul de Mireuil. Nous invitons tous les citoyens quelques soient leurs religions, leurs croyances, leurs philosophie à nous rejoindre dans cette marche de solidarité, de fraternité et de Paix.

Abdallah El Hamidi Président de l’ACICM

mardi 26 juillet 2016

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
commenter cet article

  • : LDH La Rochelle-Aunis
  • LDH  La Rochelle-Aunis
  • : Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen, Section La Rochelle-Aunis
  • Contact

Présentation

  • Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
  • Blog de la section de La Rochelle-Aunis de la Ligue des droits de l'homme.

Recherche D'articles

Bureau de la LDH LR-Aunis

Président: Jean Marie ARCIER (07 50 20 60 67)

Vice-Président (délégué régional) : Henri MOULINIER (06 77 82 78 87)

Secrétaire: Martine PHILIPPE 06 50 13 64 68

Trésorier (et culture) Claude BARBOSA 07 80 51 50 68

Jacques CATRIN (Collectif diversité) 06 78 79 71 46

Danièle CHABARDES GARONNE (droit des étrangers) (05 46 00 70 76)

Julia ROSSIGNEUX (relations avec l'Université): 06 64 29 51 55

                   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déléguée aux prisons: Denise PIAU ( 06 08 22 23 57)