Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 22:53

Livret Livret

L'Etat français prépare un fichier informatique centralisé des compétences,

qui concerne tout individu dès sa petite enfance !livOuvrier

Repost 0
Published by LDH LR - dans Actualité
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 10:35

Associations menaces sur leur vie 001 Associations menaces sur leur vie 001

Aux associations rochelaises
Aux membres de la LDH La Rochelle
Ans ami(e)s de la LDH
Aux lecteurs du Blog LDHLR
Madame, Monsieur, chers amies

La LDH rochelaise organise une Café des Droits de l'Homme,
MARDI 1er février à 18h 30,
à l'Azile Café Théatre (Rue debussy - Saint-Eloi)
sur le thème:
           "Associations et pouvoirs publics: associations en danger"


Avec:

- Jean PIAU, LDH, formateur CNFPT, spécialiste de ces questions
- Guy DENIER, Maire de Périgny, Vice-Président de la C.D.A.
- Guy TARDY, Président départemental des Centres Sociaux

Je vous y invite, vous et les membres de votre Association

Je vous propose de trouver ci-joint l'affichette d'invitation, que vous pouvez, si vous le souhaitez, diffuser
et un article du Monde Diplomatique de Janvier 2011 sur le sujet

Bien cordialement, et en vous souhaitant une bonne année, faite de solidarités et d'espoir

Henri MOULINIER
Président de la LDH La Rochelle


A lire également: Baisse des contrats aidés :
la CPCA et l’Usgeres appellent à l’ouverture d’une concertation pour une véritable
politique publique de l’emploi dans le secteur non marchand :
 CP CPCA Usgeres Emplois aidés -1 CP CPCA Usgeres Emplois aidés -1

Café DH sur Associations 1 2 2011 001

Repost 0
Published by LDH LR - dans Conférences
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 13:48
Repost 0
Published by LDH LR - dans Actualité
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 10:13

linkLibertés au quoditien : le "défenseur des droits" remplacera-t-il efficacement les responsables chargés des enfants, des prisons, des discriminations et des usagers de l'Administration ? (link pour écouter l'émission)TelSonne

Repost 0
Published by LDH LR - dans Actualité
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 10:44

linkLDH Tours 

Le Front National tient son congrès à Tours les 15 et 16 janvier 2011. La recomposition de l’extrême droite française se fait aujourd’hui autour de deux thèmes majeurs : la défense de l’identité, nationale ou européenne, et la lutte contre l’islam et l’immigration.

Les organisations associatives, syndicales et politiques ont décidé de ne pas laisser passer le congrès du FN sans exprimer leur refus de la xénophobie, du tout-sécuritaire et de la stigmatisation de l’immigration comme origine des maux dont souffre la France en organisant un « contre-congrès ».JPContreFN

Repost 0
Published by LDH LR - dans Actualité
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 08:04

coucou.gif

Repost 0
Published by LDH LR
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 14:04

Halde.jpg

Repost 0
Published by LDH LR - dans Pétitions
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 14:36

A nos ami(e)s ligueurs(es) de La Rochelle, aux sympathisant(e)s de la LDH et associations partenaires
aux visiteurs(es) de notre blog LDH La Rochelle

Au seuil de cette nouvelle année, je vous adresse, en mon nom et celui du bureau de notre section,
tous nos voeux de bonheur, de fraternité et d'espoir pour cette année 2011.

Cette nouvelle année sera celle des nécessaires débats sur les changements pour notre pays,
autour des propositions du Pacte pour les droits et la citoyenneté, initié par la LDH,
co-élaboré par 49 organisations associatives et syndicales.

En guise d'espoir, je vous propose d'entendre ce cri de résistance de Stéphane HESSEL, qui fut co-rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948.

Henri Moulinier
Président de la Section LDH La Rochelle

R E S I S T A N C E !

 linkEcoutez les voeux de Stéphane HESSEL,  poète lyrique,  ancien Résistant Déporté,  ayant participé à l'élaboration de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948 :


Vidéo

Repost 0
Published by LDH LR - dans Actualité
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 09:26

Trois familles déboutées du droit d’asile sont désormais menacées de se retrouver à la rue sans aucun moyen de subsistance.

 

-          On vient de leur signifier qu’elles vont être expulsées de leur logement en CADA (Centre d’accueil pour demandeurs d’asile) avec pour seule solution quinze jours d’accueil d’urgence. Ensuite, elles seront à la rue.

 

-          On leur supprime tout moyen de subsistance, faute de service social habilité pour instruire leur demande d’allocation mensuelle au titre de l’Aide sociale à l’enfance.

 

-          Elles sont menacées d’être expulsées d’un pays, la France, qu’elles ne se résoudront jamais à quitter de leur plein gré car elles ont tout perdu dans leur pays d’origine ou y sont encore gravement menacées.

 

Ces trois familles sont composées d’adultes, de nouveaux-nés et/ou d’enfants scolarisés depuis plusieurs années dans les écoles de La Rochelle et de son agglomération. Tous se retrouvent ainsi  sans logement, sans ressources, sans droits, humiliés, désespérés.

 

Pourtant, ils ne sont ni des délinquants ni des fauteurs de troubles, juste des femmes, des hommes et des enfants qui ont fui la guerre, les persécutions avec l’espoir que la France leur offrirait des conditions de vie dignes d’êtres humains.

Nous, membres du réseau de vigilance de La Rochelle, refusons cette situation et demandons au Préfet de régulariser ces familles et de leur offrir l’hébergement et l’accompagnement social auxquels elles ont droit.

Pour tout renseignement: Valérie : 06.81.16.70.51

communique 22 12 2010 communique 22 12 2010

Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 08:35

Tribune de Michel Tubiana 
Passées les bornes, il n’y a plus de limites. Cette tautologie populaire résume, malheureusement sans excès, la conception que se fait le pouvoir politique actuel d’une démocratie.
 

Selon la justice quelques policiers construisent de toutes pièces un dossier qui risque d’envoyer un homme en prison pour des années, cet homme aurait été de plus, c’est un comble, victimes de sévices. Ils sont condamnés à de la prison ferme.

Et voici que le ministre de l’intérieur, le préfet, des syndicats de policiers hurlent. Non contre ces hommes qui ont trahi, de la manière la plus grave qui soit, la confiance de la nation mais contre les galeux qui ont rendu cette décision : les juges. Et gageons que nous entendrons bientôt le président de la République y ajouter ses propres commentaires. Quant au ministre de la justice, il nous sert le discours lénifiant qui sied à un eunuque de cour.

Ce n’est certes pas la première fois que les plus hautes autorités de l’Etat s’en prennent aux Juges. Mais c’est la première fois qu’à cette rhétorique, détestable mais devenue habituelle, s’ajoute la caution donnée à quelques policiers qui, ostensiblement, prétendent devenir les régents de l’autorité judiciaire. Je me garderais bien de comparer cette affaire aux centaines d’affaires d’outrages et de rébellion à agents de la force publique qui entraînent des condamnations au bénéfice du doute. Je me garderais, tout autant, de m’attarder sur ces milliers de procédure traitées à la va vite et qui conduisent des hommes et des femmes à supporter des peines démesurées, quant leur innocence n’a pas été bafouée. Je réfute, car parfaitement inexacte, l’accusation d’un prétendu laxisme judiciaire alors que les prisons sont toujours aussi peuplées. En quoi, d’ailleurs, ces injustices ou ces assertions mensongères justifieraient-elles ou invalideraient-elles ce verdict décrié ?

MORALE PUBLIQUE

En l’espèce, et sous réserve de ce que dira la Cour d’Appel, ce qui est en cause, c’est probablement le fait le plus grave que l’on puisse reprocher à un homme ou une femme détenteur des pouvoirs de police : travestir sciemment la réalité afin de se protéger et d’obtenir la condamnation d’un innocent. C’est tout l’édifice de la morale publique, de la légalité républicaine et de l’état de droit qui se fissure. Tout simplement parce que le lien de confiance disparaît, parce que la sûreté des citoyens n’est plus garantie.

Que des syndicats ne comprennent pas cela, même s’ils sont légitimes à exprimer leur exaspération face à leurs conditions de travail, est déjà d’une exceptionnelle gravité. Le plus difficile et le plus long à mettre en œuvre sera de reconstruire la confiance entre la police et la population. De cet uniforme fait pour attiser la crainte, aux pouvoirs démesurés qui lui a été confiés en passant par la mise en coupe réglée d’une hiérarchie qui doit tout à ses maîtres politiques, l’on est loin de la force publique « instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée ».

Que ces manifestations déplacées trouvent le secours d’un préfet et d’un ministre de l’intérieur touche aux fondements de la démocratie. Si l’on avait besoin de la confirmation que les plus hautes autorités politiques sont prêtes à nier les règles de tout Etat de droit, voici qui l’atteste. Ce mépris répété des lois les plus intimes de la République a un nom : la forfaiture. Sa force n’est que politique mais il amène à poser la question de la légitimité d’un pouvoir, certes élu, mais sans éthique et sans principes. Le ministre de l’intérieur devrait donc démissionner et il ne le fera pas. Là est bien la preuve que notre démocratie n’en est plus tout à fait une.

Michel Tubiana, président d’honneur de la Ligue des droits de l’homme

Tribune parue le 20 décembre 2010 sur le site du Mondelink

Repost 0
Published by LDH LR - dans Presse
commenter cet article

  • : LDH La Rochelle-Aunis
  • LDH  La Rochelle-Aunis
  • : Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen, Section La Rochelle-Aunis
  • Contact

Présentation

  • Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
  • Blog de la section de La Rochelle-Aunis de la Ligue des droits de l'homme.

Recherche D'articles

Bureau de la LDH LR-Aunis

Président: Jean Marie ARCIER (07 50 20 60 67)

Vice-Président (délégué régional) : Henri MOULINIER (06 77 82 78 87)

Secrétaire: Martine PHILIPPE 06 50 13 64 68

Trésorier (et culture) Claude BARBOSA 07 80 51 50 68

Jacques CATRIN (Collectif diversité) 06 78 79 71 46

Danièle CHABARDES GARONNE (droit des étrangers) (05 46 00 70 76)

Julia ROSSIGNEUX (relations avec l'Université): 06 64 29 51 55

                   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déléguée aux prisons: Denise PIAU ( 06 08 22 23 57)