Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 23:04

Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du Droit au logement, est venu à La Rochelle à la suite du suicide d'un locataire sous le coup d'une mesure d'expulsion. Une visite qui intervient après le suicide, mardi à La Rochelle, de Gilles Le Grel, âgé de 64 ans, qui était sous le coup d'une menace d'expulsion. Le DAL avait appelé à un rassemblement à 14 heures, devant le domicile du sexagénaire 8, rue Amelot.

Devant la presse, Jean-Baptiste Eyraud a considéré que ce drame est indissociable du problème du mal logement en France et de la pression sur les locataires les plus fragiles économiquement. Il a dénoncé les "bailleurs indélicats qui louent des logement indécents ou insalubres et n'hésitent pas à engager des procédures d'expulsion plutôt que d'effectuer les travaux qui leur incombent. Certains se permettent encore, en violation de la loi, de procéder eux-mêmes à des expulsions."

Le porte-parole du DAL demande un moratoire des expulsions, un encadrement des loyers et des dispositions contre les logements indignes et indécents ainsi que le respect des dispositions législatives sur la question du logement. Pour le DAL,"le rapport de forces est en faveur des bailleurs. L'Etat doit rééquilibrer la situation" et utiliser aussi le moyen de la réquisition (Sud Ouest 16 10 2014)

Communiqué du DAL 17 :

Ce jour Jeudi 16 octobre 2014 les militants du Dal 17 et le porte parole de la fédération nationale du DAL Mr Jean Baptiste EYRAUD ainsi que la Ligue des droits de l'Homme de la Rochelle représentée par Mr MOULINIER, le MRAP et INDECOSA CGT ont tenus une conférence de presse à l'issue de laquelle ils ont été reçus en préfecture, à cette occasion nous avons renouvelés notre demande de moratoire sur les expulsions locatives et attirés l'attention des services de l'état sur le devenir des familles ou personnes concernées par ces mesures.

Le cas de Mr Gilles LEGRET longuement été évoqué et les services de l'état nous ont indiqués toutes les démarches qui ont été tentées pour prévenir et éviter cette issue tragique, concernant le moratoire la Préfète de Charente Maritime invoque que seul une décision du ministère peut le permettre mais s'engage à réétudier au cas par cas les dossiers des personnes ou familles touchées par des mesures d'expulsions susceptibles d'être exécutées avant le 01 novembre prochain.

Le Dal demande qu'il n'y ai plus d'expulsions sans relogement et s'étonne du silence assourdissant des responsables politiques locaux sur ce drame. Egalement évoqué lors de cet entretien la non application des nouvelles dispositions de la loi ALUR en particulier sur l'encadrement des frais d'agence ainsi que le nombre croissant de logements insalubres ou indécents et les moyens accordés à l'accompagnement social.

Repost 0
Published by Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen - dans droit au logement
commenter cet article

  • : LDH La Rochelle-Aunis
  • LDH  La Rochelle-Aunis
  • : Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen, Section La Rochelle-Aunis
  • Contact

Présentation

  • Ligue des droits de l'Homme et du Citoyen
  • Blog de la section de La Rochelle-Aunis de la Ligue des droits de l'homme.

Recherche D'articles

Bureau de la LDH LR-Aunis

Président: Jean Marie ARCIER (07 50 20 60 67)

Vice-Président (délégué régional) : Henri MOULINIER (06 77 82 78 87)

Secrétaire: Martine PHILIPPE 06 50 13 64 68

Trésorier (et culture) Claude BARBOSA 07 80 51 50 68

Jacques CATRIN (Collectif diversité) 06 78 79 71 46

Danièle CHABARDES GARONNE (droit des étrangers) (05 46 00 70 76)

Julia ROSSIGNEUX (relations avec l'Université): 06 64 29 51 55

                   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déléguée aux prisons: Denise PIAU ( 06 08 22 23 57)